Hyundai développera des véhicules autonomes à l’horizon 2021, en partenariat avec Aurora

Hyundai développera des véhicules autonomes à l’horizon 2021, en partenariat avec Aurora

  • Le premier véhicule sera présenté au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas  
  • Des tests d’autres modèles spéciaux développés par Hyundai sont prévus dans des villes pilotes    
  • Le partenariat a pour objectif le lancement de voitures autonomes jusque dans les petits segments  

A l’horizon 2021, Hyundai Motor entend commercialiser des véhicules autonomes en coopération avec Aurora Innovation Inc., leader de cette technologie. Les véhicules autonomes de Hyundai sont soumis à des programmes de tests spéciaux dans diverses villes pilotes du monde entier.  

Ce partenariat vise à développer des voitures autonomes de niveau 4. Dans des conditions bien définies, de tels véhicules peuvent circuler sans intervention ni surveillance humaine. Il s’agit de pouvoir proposer la conduite autonome le plus rapidement possible et même dans les segments inférieurs. Cette démocratisation des technologies est au centre de la philosophie de Hyundai.  

«L’avenir est à la mobilité autonome», explique Woong Chul Yang, Vice Chairman de Hyundai Motor. «Nous promouvons cet avenir en combinant les modèles innovants de Hyundai avec la technologie de pointe d’Aurora dans le domaine des véhicules autonomes.»  

Hyundai et Aurora partagent une vision commune, celle d’améliorer la sécurité routière et la mobilité. «Nous nous réjouissons de pouvoir coopérer avec Hyundai afin de mettre les avantages sociaux de la conduite autonome à la disposition du monde entier», se réjouit Chris Urmson, le CEO d’Aurora.  

Hyundai Motor a lancé son programme de tests de véhicules autonomes en 2015. Et en 2017 déjà, Hyundai faisait la démonstration des progrès de la technique dans le cadre du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, avec une Ioniq intégrée au trafic.  

La nouvelle voiture à pile à combustible que Hyundai présentera la semaine prochaine au CES 2018 sera le premier modèle intégré à la procédure de tests à partir de cette année. La voiture à hydrogène offre une plateforme idéale pour l’utilisation des technologies de conduite autonome. Car la pile à combustible garantit une alimentation électrique stable, indispensable à la télématique et au fonctionnement du hardware et des capteurs.  

***  

Consommation et émissions  

La voiture autonome Hyundai Ioniq étant un prototype, elle ne fait pas l’object d’une homologation pour le marché suisse.  

Données selon la procédure de mesure officielle.