Hyundai s’apprête à tester des i30 N proches de la série lors d’une course d’endurance au Nürburgring, en prévision de sa participation aux 24 Heures

Hyundai s’apprête à tester des i30 N proches de la série lors d’une course d’endurance au Nürburgring, en prévision de sa participation aux 24 Heures

Mardi 11 avril 2017

  • Une version proche du modèle de série i30 N a participé à l’épreuve qui précède le lancement mondial prévu plus tard dans l’année
  • Hyundai Motor participera avec deux voitures aux exigeantes «24 Heures ADAC Zurich» qui se courront en mai sur le Nürburgring
  • Les ingénieurs de Hyundai Motor ont eu la possibilité de vérifier et de perfectionner les capacités d’i30 N

Hyundai Motor i30 N, premier modèle pré-production de ce qui formera la future gamme haute-performance N, a participé samedi le 8 avril 2017 à l’épreuve d’endurance organisée par la VLN (Veranstaltergemeinschaft Langstreckenpokal Nürburgring). Cette épreuve a servie de préparation en vue des exigeantes «24 Heures ADAC Zurich» qui se disputeront à la fin du mois de mai sur le Nürburgring (25-28 mai 2017). Hyundai y participera avec deux voitures. Les ingénieurs de Hyundai Motor, venus spécialement de Namyang en Corée du Sud et ceux issus des centres R&D européens vont pouvoir affiner les performances du véhicule en prévision de son lancement commercial prévu plus tard dans l’année.  

Cette épreuve d’endurance, disputée en Allemagne sur la boucle nord du Nürburgring mondialement connue, donne à Hyundai Motor l’occasion de mettre à l’épreuve de manière intensive la voiture d’essai i30 N dont les caractéristiques techniques sont très proches du véhicule tel qu’il est prévu dans sa version de série. Les bolides de type i30 N ont été opposés aux voitures profondément modifiées des autres constructeurs, des modifications indispensables pour maîtriser cette exigeante épreuve VLN.

Albert Biermann, en charge du Vehicle Test and High Performance Development de Hyundai Motor, a expliqué: «Nous voulons que notre marque de hautes performances puisse s’appuyer sur des expériences accumulées en compétition. Il est donc important que nous nous engagions avec des modifications minimales. Le Nürburgring est le circuit sur lequel i30 N a effectué la plupart des essais et de mise au point du châssis.»

Les véhicules engagés par Hyundai Motor dans cette épreuve sont tous deux équipés d’un moteur turbocompressé de 2.0 litres et de la boîte manuelle à six rapports, avec la même mise-au-point du groupe propulseur et de la transmission que celle prévue pour l’i30 N de série. Comme les ingénieurs de Hyundai Motor se sont partagé le volant, ils seront en mesure de définir les domaines où il y a matière à procéder à des ajustements et d’améliorer les performances d’i30 N.

Hyundai Motor possède au Nürburgring son propre centre d’essais d’une surface de 3’600 m2, ensemble exploité par le Centre technique de Hyundai Motor Europe.

L’équipe technique basée en Allemagne tire avantage des 73 virages qui font la particularité de la Nordschleife et de ses pentes à 17%, avec des différences d’altitude de 300 mètres – un site qui permet de procéder aux essais les plus exigeants.