Le conseil exécutif du canton de Zurich se déplacera lui aussi en Hyundai NEXO fonctionnant à l’hydrogène à l’avenir

Le conseil exécutif du canton de Zurich se déplacera lui aussi en Hyundai NEXO fonctionnant à l’hydrogène à l’avenir

Pour son parc de véhicules, le canton de Zurich mise sur des voitures électriques et désormais aussi sur des véhicules fonctionnant à l’hydrogène. Le 4 octobre 2019, le directeur de la sécurité, Mario Fehr, a présenté le premier des deux nouveaux véhicules de service du conseil exécutif, une Hyundai NEXO fonctionnant à l’hydrogène. Ces nouveaux véhicules remplacent des voitures essence et diesel plus anciennes. Une station d’hydrogène et plusieurs stations de recharge rapide électrique devraient en outre voir le jour au service des automobiles de Zurich-Albisgüetli.

Avec au moins 600 voitures particulières, la police cantonale dispose du parc automobile le plus important de l’administration cantonale. Depuis quelques années déjà, elle cherche à réduire les émissions de CO2 et à encourager de nouvelles technologies de propulsion lorsqu’elle achète des véhicules neufs et lorsqu’elle forme les policiers. Le parc de quelque 40 véhicules du service des automobiles du canton de Zurich compte actuellement 7 véhicules entièrement électriques et un véhicule plug-in hybrid. Deux Hyundai NEXO fonctionnant à l’hydrogène s’y ajoutent dorénavant pour les déplacements des conseillères et des conseillers d’État. Elles remplacent des voitures essence et diesel plus anciennes.

Le canton de Zurich à l’avant-garde de la mobilité écologique

Le conseiller d’État Mario Fehr a eu ces mots pour commenter la stratégie de flotte de la direction de la sécurité de laquelle relèvent la police cantonale et le service des automobiles: «Nous avançons et nous voulons être exemplaires. Nous participons ainsi au développement de nouvelles technologies que nous ancrons dans le canton de Zurich. Nous avons délibérément décidé de ne pas miser uniquement que sur des véhicules électriques fonctionnant sur batterie. Nous voulons indiquer au grand public que les véhicules électriques fonctionnant à l’hydrogène constituent une autre alternative. Nous sommes et nous restons en effet ouverts à tous les systèmes de propulsion. En avançant de manière exemplaire, nous participons ainsi au développement de nouvelles technologies que nous ancrons dans le canton de Zurich.»

Une station d’hydrogène à Zurich-Albisgüetli

Cette stratégie prévoit également que le service des automobiles de Zurich-Albisgüetli dispose à l’avenir d’une station d’hydrogène et de plusieurs stations de recharge rapide électrique accessibles au public. Le service des automobiles a lancé le projet à cet effet. Pour l’instant, à l’échelle du pays, il n’existe qu’une seule station d’hydrogène dans le canton de Zurich, à l’institut de recherche Empa à Dübendorf, et une autre à Hunzenschwil (AG).

Peter Kyburz, directeur du service des automobiles: «Une bonne infrastructure de recharge est l’un des prérequis qui permettra aux véhicules électriques et à l’hydrogène de s’imposer. L’hydrogène est très léger et peut stocker beaucoup d’énergie. Un kilogramme d’hydrogène suffit pour parcourir 100 kilomètres. Un plein d’hydrogène s’effectue en outre rapidement, si bien que ces véhicules font état de temps de recharge bien plus courts que les voitures électriques. Et les voitures fonctionnant à l’hydrogène, tout comme les voitures électriques, peuvent contribuer à protéger le climat si l’électricité utilisée pour produire l’hydrogène provient de sources d’énergie renouvelables. C’est ce qui nous a poussés à lancer un signal avec les deux voitures fonctionnant à l’hydrogène. Nous voulons jouer un rôle dans l’analyse du potentiel de la mobilité à l’hydrogène.»

D’autres nouvelles stations d’hydrogène en cours de planification en Suisse

La planification de la construction d’un réseau de stations d’hydrogène dans tout le pays bat son plein, en particulier grâce à l’initiative de l’Association pro mobilité H2 en Suisse. h2mobilitaet.ch. La société Hydrospider SA produira quant à elle à l’avenir l’hydrogène vert nécessaire. Elle a déjà annoncé que d’autres stations d’hydrogène sont en cours de planification à Dietlikon (ZH), à Zofingue (AG), à Crissier (VD) et à Saint-Gall (hydrospider.ch/tankstellen/).

De ix35 Fuel Cell à All-New NEXO

Déjà depuis 1998, Hyundai effectue des recherches dans le domaine des piles à combustible et a contribué, en tant que pionnier, de manière décisive au développement de cette technologie.

C’est à partir de 2013 que Hyundai a commercialisé ix35 Fuel Cell, le premier véhicule de grande série basé sur la pile à combustible. La pile à combustible produit le courant nécessaire à la propulsion électrique en utilisant la réaction qui se produit entre l’hydrogène et l’oxygène. A l’instar de ce que l’on observe sur les modèles à batteries électriques classiques, les Hyundai dotées de piles à combustible n’émettent, au plan local, pas d’émissions dues aux gaz d’échappement – que de la vapeur d’eau, avec deux avantages supplémentaires: il est possible de faire le plein en seulement quelques minutes et ces Hyundai atteignent des autonomies appréciables.

All-New NEXO est le vaisseau-amiral technologique au sein de la flotte en croissance de véhicules écologiques Hyundai et il est construit à partir d’une plate-forme spécialement et nouvellement développée. Hyundai Motor le nomme FUV, pour «Future Utility Vehicle» – véhicule du futur à utilisation variable, qui associe la praticité d’un cross-over SUV avec des technologies électrifiées avancées, des fonctions d’assistance à la conduite exhaustifs et des éléments stylistiques novateurs et plaisants.

Dans le segment des véhicules électriques actuellement disponibles (à batteries ou piles à combustible), All-New NEXO propose, avec 666 km (selon WLTP), respectivement 756 km (selon NCCE) l’autonomie la plus élevée – comparable aux performances d’un moteur à combustion interne, permettant au conducteur de couvrir de longues distances sans avoir à refaire le plein.

Autre avantage des véhicules Hyundai reposant sur les piles à combustible: en roulant, ils sont en mesure de filtrer et de purifier l’air. En effet, les filtres hautement performants, à la fois efficaces et durables d’All-New Hyundai NEXO sont capables de filtrer à partir de l’air ambiant des microparticules dont les dimensions sont inférieures à 2,5 micromètres (PM 2,5). Dans la pratique, cela signifie que lorsque NEXO roule, il est capable de filtrer 99.9 % de toutes les particules de poussière fine contenues dans l’air ambiant et qui passent au travers du filtre.  

Et la sécurité est également un des point forts de All-New NEXO. Elle est la première voiture à pile à combustible à avoir subi le protocole de crash-test de l’organisme européen indépendant Euro NCAP. All-New NEXO y a prouvé son haut niveau de sécurité, tant active que passive, dans les quatre catégories d’évaluation. Et elle a été créditée de la notation maximale de cinq étoiles. Grâce à ses nombreux équipements de sécurité SmartSense et la grande résistance de sa carrosserie, All-New NEXO protège parfaitement ses occupants ainsi que les autres usagers de la route.

En Suisse, All-New Hyundai NEXO est disponible à partir de 84900 francs, dans sa version Vertex richement équipée. Plus dinformations sur www.hyundai.ch.

Contactez-nous
A propos de HYUNDAI SUISSE

Votre personne de contact – le team Public Relation est volontiers à la disposition des professionnels des médias. Pour toutes requêtes d’informations générales, adressez votre demande à info@hyundai.ch

Hyundai Suisse - BERSAN Automotive Switzerland AG est l'importateur officiel d'Hyundai pour la Suisse. La mention de certains équipements et spécifications dans les communiqués de presse n’est pas contraignante. Certaines indications, équipements et chiffres sont destinés aux modèles en dehors du marché Suisse.

HYUNDAI SUISSE
BERSAN Automotive Switzerland AG
Brandbachstrasse 6
8305 Dietlikon